La marge maximale pour l’évolution du coût salarial est fixée à 1,1% pour la période 2019-2020

Pour la période 2019 et 2020, la marge maximale de l’évolution du coût salarial pour le secteur privé est arrêtée à 1,1%.

C’est le gouvernement fédéral qui a lui-même fixé cette norme par arrêté royal, les partenaires sociaux n’étant pas parvenus à un accord à ce sujet.

La hausse maximale des salaires fixée à 1,1% pour la période 2019-2020 s’ajoute aux indexations et éventuelles augmentations barémiques.

La nouvelle norme salariale est identique à celle d'application pour 2017-2018.

Dans un premier temps, la concrétisation de la marge est confiée aux secteurs (commissions paritaires). Ce n’est que si le secteur n’aboutit pas à un accord ou ne prévoit rien quant à l’affectation de la marge (en tout ou en partie) que les employeurs auront la possibilité de décider de la manière dont le solde disponible de la marge maximale sera utilisée dans l’entreprise.

Cet arrêté royal du 19 avril 2019 entre en vigueur le 24 avril 2019, jour de sa publication au Moniteur belge.

Source:  Arrêté royal du 19 avril 2019 portant exécution de l'article 7, § 1er, de la loi du 26 juillet 1996 relative à la promotion de l'emploi et à la sauvegarde préventive de la compétitivité, M.B. 24 avril 2019

Intéressé·e à suivre cette matière ? Abonnez-vous au mot-clé Barèmes, rémunération et primes dans votre compte personnel (en haut à droite : Mon compte) : cliquez sur Mes abonnements, cliquez sur le signe +, cherchez et cochez le ou les mots-clés qui vous intéressent. Vous recevrez, au rythme que vous décidez, une notification par courriel chaque fois que nous évoquerons ces mots-clés dans nos contenus.