Le département Formation

Depuis 2011, le Département de Formation des Cadres de la CESSoC a pour objectif de soutenir la professionnalisation du secteur sportif et socioculturel par la formation des directions et des gestionnaires des associations du secteur.

Les thématiques de formation proposées touchent les 4 grands axes de cette fonction telle que décrite dans le Référentiel Métier de l’Entrepreneur Social de l’Université Coopérative Européenne (UCE)*  :
La veille stratégique et la promotion, la définition « interactive » des orientations, la gestion collégiale des ressources humaines, la gestion et le développement des projets « à valeurs ajoutées sociales ».

A cette fin, le département propose deux programmes de formations par an destinés à soutenir le métier d’entrepreneur et de gestionnaire social.
Le département propose également des formations sur mesure à destination de ses fédérations membres. Plusieurs modules ont été organisés pour les gestionnaires des associations du tourisme non commercial et des musées, du secteur jeunesse, du secteur sport et pour PointCulture.

Démarche pédagogique
Les formations organisées se veulent des dispositifs complets de méthodes permettant l’acquisition de connaissances, le développement de compétences, ainsi que la capacité à les transférer dans la pratique professionnelle. Pour y arriver, elles proposent :
• des apports théoriques,
• des liens systématiques avec le terrain et la pratique,
• des exercices d’appropriation des différentes matières,
• des activités complexes portant sur les documents réels ou les pratiques de l’association,
• des échanges de pratiques et d’expériences.

Une plate-forme eLearning (espace de travail collaboratif en ligne) est utilisée dans certaines formations pour soutenir et structurer un travail à distance, travail à réaliser en dehors des heures de formation en présentiel, pour lequel les participants bénéficient d’un accompagnement pédagogique à la réalisation (tutorat), ainsi qu’un soutien à la participation.
Cette formule permet une augmentation du temps de formation sans déplacements supplémentaires pour participants/gestionnaires à l’emploi du temps chargé, une organisation selon l’agenda de chacun, une centralisation des supports de formation dans un seul environnement, un travail collaboratif et la création d’une dynamique de travail qui favorise la participation de chacun.

*Université Coopérative Européenne (UCE), Référentiel européen de l’entrepreneur social (2002).