COVID-19 : Chèque consommation

Mots-clés : Coronavirus

Afin d'apporter du soutien aux secteurs fortement touchés par la crise sanitaire, le Gouvernement introduit un nouvel avantage social et fiscal: le chèque consommation.

Les secteurs de l’horeca, de la culture et du sport et les petits commerces ont fortement souffert des mesures de confinement prises en vue de limiter la propagation du Covid-19. Afin de soutenir ces secteurs, un nouvel avatage social et fiscal a été créé: le chèque consommation.

Pour autant que toutes les conditions prévues dans l'Arrêté royal du 15 juillet 2020 soient remplies, l'avantage n’est pas soumis aux cotisations de sécurité sociale et au précompte professionnel. Ces conditions sont analogues à celles qui prévalent pour les chèques existants (titres-repas et les éco-chèques).

En outre, ils ne sont pas pris en compte pour le calcul de la masse salariale dans le cadre de la norme salariale.

Conditions d'exonération des chèques consommation:

  • doivent être prévu par une convention collective de travail conclue au niveau sectoriel ou de l'entreprise
  • ne peuvent être octroyés en remplacement ou en conversion de rémunération ou autre avantage
  • peuvent avoir une valeur nominale maximum de 10 euros par chèque consommation
  • peuvent avoir une valeur totale maximale de 300 euros par travailleur
  • doivent être libellés au nom du travailleur qui les reçoit
  • ne peuvent être échangés partiellement ou totalement en espèces
  • peuvent être délivrés jusqu'au 31 décembre 2020 au plus tard 
  • peuvent avoir une date de validité jusqu'au 7 juin 2021 au plus tard.

Utilisation:

Les chèques consommation ne peuvent être utilisés que :

  • dans les établissements relevant du secteur horeca
  • dans les établissements relevant du secteur culturel qui sont reconnus, agréés ou subventionnés par l’autorité compétente
  • dans des associations sportives pour lesquelles il existe une fédération, reconnue ou subventionnée par les Communautés ou appartenant à une des fédérations nationales.

Sanction en cas de non-respect des conditions:

Les chèques consommation qui auraient été octroyés sans respecter toutes les conditions mentionnées ci-dessus seront soumis aux cotisations de sécurité sociale et à l’impôt.

Intéressé·e à suivre cette matière ? Abonnez-vous au mot-clé Coronavirus dans votre compte personnel (en haut à droite : Mon compte) : cliquez sur Mes abonnements, cliquez sur le signe +, cherchez et cochez le ou les mots-clés qui vous intéressent. Vous recevrez, au rythme que vous décidez, une notification par courriel chaque fois que nous évoquerons ces mots-clés dans nos contenus. 

 

Le 23-07-2020 - 82 lectures